Choisir ses chaussons d’escalade

En préambule ,on a pas les mêmes pieds ,généralement les personnes qui sont bien en La sportiva sont inconfortable en five ten ,donc il va falloir trouver votre marque.

Pour les débutants, le choix est facile (surtout si vous débutez en indoor) car je vous conseillerais l’achat de chaussons confortables et pas chères et ce pour plusieurs raisons:

-vous débutez donc vous ne savez pas encore utiliser vos pieds donc pas la peine de chaussons ultra précis et inconfortables car il va se passer quelques séances avant que vous utilisiez correctement la pointe de vos chaussons

-par rapport à des baskets même les pires chaussons sont incroyablement précis et adhérents

-débuter avec des super chaussons, c’est ce privé de l’effet ‘ils sont trop biens ses nouveaux chaussons ,il tiennent sur rien »(et hop normalement une cotation de gagné ) que vous découvrirez en falaise quand vous utiliserez vos premiers « vrai bon » chaussons après avoir usé et donc appris à utilisé vos premiers chaussons.

Plus tard le choix de vos chaussons se ferra en fonction de l’usage que vous comptez en faire (un bon grimpeur à plein de paire de chaussons).

-Pour le bloc:Il faut des chaussons très précis (petite pointure) et puissant donc asymétrique.Les chaussons de bloc peuvent être très inconfortable car en général ,on ne les gardes pas longtemps et rien n’empêche d’avoir une vieille paire ressemelée + confortable pour l’échauffement.

Un talon bien remplie est aussi très utile(pour ne pas dire indispensable), car rien de plus pénible qu’un talon qui se barre quand on fait un crochetage talon.De fait on évite les ballerines et on privilégie les velcros (plus rapide à lacer 😀 ) aux lacets

Pour la couenne:ça dépend du type et de la longueur de la voie.

-la dalle courte à grattons ou micro règles ,il faut des chaussons très rigide (anasazi verde par exemple),puissants donc asymétriques et précis donc plutôt une petite taille.

Le choix du talon est peu important,mais on évite quand même les ballerines et on privilégie les lacets (+ précis) aux velcros.

-Les dalles à trous ,moi personnellement je préfère des chaussons rigides (mais pas trop) donc sans intercalaire et droit (ils sont + pointus et rentrent généralement mieux dans les trous ),le talon n’est pas important et une fois de + vive les lacets ,les ballerines peuvent être pas mal non plus.

Dalle à friction ou adhérence.Pour moi les chaussons souples et droits sont tout indiqués il permettent de meilleurs sensations et il est + facile d’utiliser + de surface de semelle (donc + d’adhérence) qu’avec des chaussons rigides de + les gommes souples me semblent + adhérentes. Le talon on s’en fout car ne va pas tirer dessus gomme un bourrin juste maintenir un équilibre .Vive les ballerines.

-Les devers et toits. Ça va dépendre des prises rencontrés comme dans les dalles donc je ne vais pas me répéter néanmoins quelques détailles vont variés .

On privilégie des chaussons assez conforts (sauf dalles deversantes à réglettes et grattons) mais asymétrique,cambré (pour mieux griffer les prises) avec un talon précis et de l’enrobage sur la pointe afin de faciliter les contre pointe ou spatule.Donc lacets ou velcro.

Les grandes voies.ça dépend de la température du spot (les pieds gonfles beaucoup avec la chaleur exemple en Afrique des chaussons que je gardais toute la journée en hte montagne avec des chaussettes fines étaient insupportables au bout d’une longueur sans chaussettes)et de la difficulté (par rapport à votre niveau max ), dure chaussons précis et adapté au style (gde journée grande souffrance) facile chaussons conforts.

Le choix de la pointure: 3 phases

-Phase 1 le débutant :confortable

-Phase 2 le débutant + que débrouillé et le bloqueur: Très  petit taille donc inconfortable.

-Phase 3 le vieux grimpeur d’expérience qui c’est vraiment utiliser ses pieds et donc a de la force dans ses petits orteils :des chaussons conforts sauf cas exceptionnel (dalle à grattons terribles et encore  ou bloc)

Le choix de la pointure se fait aussi en fonction de la longueurs des voies et de la difficulté (par rapport à votre niveau max )que vous allez faire.Plus c’est long et facile + il faut des chaussons confortable donc grands.

Les différentes formes de chaussons.

saint jeoire escalade haute-savoie type chausson d'escalade

Un exemple de chausson cambré

saint jeoire escalade haute-savoie  forme chausson

 

 

Enrobage sur le dessus du pied pour les crochetages de pointe

saint jeoire escalade haute-savoie chausson enrobage contre pointe

 

Post Scriptum

La longueur de vos chaussons va varié dans le temps et au fur et à mesure des ressemelages mais aussi en fonction de la marque et du model que vous aurez choisis .

Exemple, La sportiva s’adapte bien à la forme du pied (donc se détendent bcp)

Red chili pas du tout ,donc vive le bouche à oreille pour savoir si le model que vous désirez évolue ou pas.

Lien facebook vers un  très très bon cordonnier parce que c’est rare :fanathc

 

Publicités