Les étirements

Tout d’abord ,on ne s’étire(passif ou actif) jamais avant l’effort car:

 –  Les risques de blessures sont augmentés par destruction des récepteurs à la douleur et diminution de la température musculaire. Ceci est en total contradiction avec les objectifs des échauffements et diminuent les capacités du complexe muscle-tendon à résister aux contraintes.

 –  Les étirements avant l’effort diminuent la force, la puissance musculaire et l’explosivité.

sauf si ce sont des étirements excentriques balistiques :c’est quand on utilise l’inertie    d’un mouvement pour étirer un muscle,  exemple du shoot dans le vide pour les ischios- jambiers. Ils sont agressifs pour le complexe musclo-tendineux et doivent être utilisés avec précaution et sur les conseils de votre kiné ou entraîneur.

Les consignes à respecter :

  • Respirer pendant toute la durée de l’étirement.
  • Étirer progressivement votre muscle, sans faire d’à-coups.
  • Etre doux, on cherche un relâchement et non des contractures réflexes !
  • S’arréter au seuil de la douleur, ne jamais le dépasser.
  • Etre rigoureux dans sa pratique, régulier.
  • S’hydrater

Le but des étirements c’est de permettre à nos muscle après l’effort de retrouver leur longueur initiale et éventuellement gagner en souplesse.

Les fléchisseurs:

Les extenseurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

paume vers le haut

 Deltoïde:

 

Triceps

saint jeoire escalade

Adducteurs

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ischios

saint jeoire escalade

le pb c’est pas que je sois raide mais que je ne me suis pas échauffé 🙂

Rachis lombaire

La chaîne de fermeture

Pour ne pas se voûter

L’échauffement

Le gainage

La force dans les doigts

La force

La résistance

La continuité

La souplesse de bassin

Publicités